[Manga] Kritike Les Enfants de la Baleine Tomes 6 à 9

mercredi 25 juillet 2018





Aujourd'hui on se retrouve pour les tomes 6 à 9 des Enfants de la Baleine, toujours empruntés à mon CDI :




J’adore retrouver cet univers, toujours aussi beau, féerique et poétique dont la nouvelle ère a déjà bien commencé, toujours aussi intéressante.

Dans le tome 6, j’ai particulièrement aimé voir d’autres îles.

Mais le suivant contenait beaucoup plus de révélations !
J’ai adoré le flashback qui explique clairement énormément de choses sur la Baleine de Glaise et le Daímonas notamment.
De plus, j’ai bien aimé la petite histoire à la fin qui était touchante et sera même relié à l’histoire canon avec les boucles d’oreilles de Duo qui viennent donc du petit garçon bouffon frère du roi.

Aussi, dans ce tome 8, continuera le flashback du volet précédent.
L’histoire de Duo et de Miden est tragique et sombre, de voir tout ce qu’ils ont fait pour protéger cette île m'a touché.

J’ai également aimé dans ce tome voir des passages du côté de l’Empire, j'ai apprécié de plus en plus le Caporal, mais je suis triste que Maso soit mort.
Pourvu que ce soit effectivement le dernier à mourir sur la Baleine de Glaise.

Je me demande également pourquoi Orca veut détruire Phaleina si elle veut vivre avec des émotions.

Dans le volet suivant, j’ai adoré découvrir Amonlogia avec ses beaux canaux et son style steampunk et l'histoire prend un autre nouveau tournant puisque nos héros vont quitter le lieu qu'ils ont toujours connu, à savoir la Baleine de Glaise.

Toutefois, tout ne sera pas si simple.

Alors que j’adorais Roxalito, que ce soit son chara design ou son caractère, je fus profondément déçu de lui dans ce 9e tome.
Je suis vraiment triste qu'ils n'aient pas eu la terre et le renouveau qu'ils attendaient.

Tout comme je hais les jumeaux : ce qu'ils ont fait à Nezu est horrible dans le tome 8.
Le pauvre... Mais c'est tout de même intéressant de voir des gens se rebeller contre l'organisation, même si je ne suis pas du tout de leur avis.

Encore, il y a toujours des touches d’humour.
Un passage en particulier m’a beaucoup plu : celui dans le tome 9 où le frère de Roxalito prend Suoh pour une femme alors que c’est un homme.
Peut-être même que c’est là le signe d’auto-dérision vis-à-vis des dessins androgynes. En tout cas cette scène était beaucoup trop marrante !

En tout cas, j’aime vraiment cette saga et ne saurais que la recommander, en espérant que mon CDI commande une nouvelle fois la suite.
Et vous ? Qu'en pensez-vous mes Kriticoeurs ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire