[Vu au Cinéma] Kritike Kingsman : Le Cercle d'or

dimanche 5 novembre 2017





Aujourd'hui on se retrouve pour le film Kingsman : Le Cercle d'Or :




J'avais déjà adoré le premier qui réunissait des espions que j'aime tant, ainsi qu'un côté gentleman que j'affectionne particulièrement, dans une ambiance loufoque muni d’un scénario intelligent. Comment aurais-je pu ne pas aimer ?
Alors quand j'ai vu que je pouvais avoir la chance de voir sa suite au cinéma -puisque j'avais vu le premier posey dans ma chambre-, j'ai sauté sur l'occasion et n'ait pas hésité une seule seconde. Une sorte de rêve accompli.

Qui plus est, ce volet est particulièrement en continuité avec son prédécesseur.

En plus de possédait à nouveau un scénario qui comme le premier fait un peu réfléchir, cette fois sur entre autre la légalisation des drogues, et d'être toujours aussi fun, déjantée, qui part dans tous les sens avec des batailles sous fond musical entraînant comme celle de l’intro, on retrouve tout plein de référence au premier film.
Elles sont faites notamment à travers les mentions de certains test de l’entraînement comme la montée d’eau ou tirer sur le chien, mais aussi par certains passages emblématique repris tels que le fameux “c’est à ses manières qu’on juge un homme” ou la scène du “que vois-tu ?” dans le miroir.

On retrouve également les gadgets, qu'on ne présente plus du précédent Kingsman, ainsi que de nouveaux grâce aux Statesman. j'ai beaucoup aimé le valise mitrailleuse d'ailleurs.

L’histoire en elle-même est elle aussi beaucoup en continuité avec le premier volet puisqu’on a l’explication de la “mort” d’Harry, ainsi que celle de Charlie où on nous remontre même des extraits de ce précédent film.
On retrouve même la princesse qui est dorénavant en couple avec Egsy, ce à quoi je ne attendais pas du tout ! A vrai dire j'en étais même assez choqué ! D’ailleurs à leur mariage on reverra brièvement sa mère.

Par contre, seul point négatif, autant ça ne me dérange pas vraiment de voir du sang ou des gens découpés tant qu’on ne montre pas les organes, autant je n’ai pas du tout supporté les scènes du hachoir !
Dès qu’on s’attaque à la nourriture de façon glauque : je ne suis plus là !
Pareil mais beaucoup moins quand on voit les contaminés encaissé dans des cages, c'était aussi malaisant et glauque. Sinon pour le reste ça va.

J’ai du coup beaucoup moins aimé Poppy que Valentine du premier en raison qu'elle était beaucoup trop glauque et malsaine pour moi, avec son air calme et tout sourire.
Valentine reste indétrônable, de plus il était bien plus attachant avec notamment sa peur du sang.

Et on en parle du nombre de morts dans cet opus ?! C'était bluffant !
Déjà la quasi totalité du Kingsman avec Roxy, le sorte de directeur, Merlin et le chien JB. C'était grave triste.
Mais bon, y a Elton John dans le film quoi !

En conclusion, ce deuxième Kingsman était dans la même veine que le premier du nom. Une formule identique, bien que peut-être un peu sombre de part notamment le grand nombre de morts, mais qui marche toujours autant.
Et vous mes Kriticoeurs qu'en avez-vous pensé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire